Basilique St-Martin, St-Remy de Provence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Basilique St-Martin, St-Remy de Provence

Message  Michel le Mer 6 Jan - 23:56

Je vous propose de sortir un peu des sentiers battus avec quelques crèches d'églises moins connues. Celle qui suit a fait partie un temps du Chemin des crèches d'églises organisée par notre ami lou Ravi.  Voici quelques photo d'une crèche que je connais depuis plus de 25 ans qui évolue peu , mais est remarquable par le jeu de feuillages et la beauté et l'ancienneté des santons. Les photos sont loins d'être parfaites, elle sont prises à travers les vitres.
L'église primitive s'est écroulée suite à des travaux une nuit de 1818 entraînant la perte d'une bonne partie du mobilier ancien. Seuls subsistent du bâtiment le clocher gothique édifié aux XIVe siècle grâce aux libéralités du pape Jean XXII et la chapelle Jean de Renaud. Une nouvelle église a été édifiée en 1826. Il devait exister une
crèche sous l'ancien Régime, ce qui est beaucoup plus rare que ce que l'on pourrait penser. Le Musée des Alpilles conserve une statue faisant partie d'une nativité représentant  Joseph agenouillé, retrouvée au milieu des décombres de l'ancien édifice. Cette statue d'une quarantaine de cm est en bois sculpté. Pour mémoire, la pratique de la crèche était loin d'être généralisée avant la révolution. Comme l'a démontré Régis Bertrand, on rencontrait plus fréquemment une statue de la Vierge transformée en reposoir.
On peut supposer que la crèche actuelle s'est reconstituée à partir des années 1830. La Sainte-Famille, oeuvre du carmel est en cire à l'instar de beaucoup d'autres. Les autres santons sont en cire et en carton pâte. Ils ont entre 50 et 70 cm. Plusieurs vols ayant eu lieu, elle est maintenant présentée derrière des vitres dans la grotte de notre-dame de Lourdes qui constitue un paysage rocheux assez naturel. La famille Gonfond, aidée maintenant de Francis Gérin est chargée de son montage depuis des décennies. Ils apportent comme Daniel à Beaulieu des arbres entiers qui tiennent dressés sans être attachés. Les parois sont en plâtre, friables et c'est chaque année le miracle de Noël...Le décor demande 3 jours de montage. Pierres, végétaux,  éléments naturels,... un moulin et un pont constituent les seuls bâtiments.
Les santons sont beaux, une partie de la garde-robe a du être renouvelée. Il y a eu le feu dans la crèche il y a une trentaine d'années. Les bergers sont atypiques. Ils portent des robes sous les manteaux traditionnels. Un santon de 30 cm de Jean Bouchet  représentant Mistral et une Mireille, peut-être à cause du 150ème anniversaire de Mirèio sont venus compléter le cortège.
La crèche reste visible jusque fin janvier. Il est déjà arrivé par le passé qu'elle était démontée un peu avant le 2 février. Depuis deux ou trois ans, la pratique de la crèche blanche a été réinstaurée. Elle est pour l'instant toute simple.
Cette année, un séminariste aidé des enfants du catéchisme  a monté une autre crèche de santons habillés d'une quinzaine de m² dans la chapelle de Jean de Renaud. Cette dernière est très peu accessible et sera peut-être démontée. Je vous en montrerai quelques clichés.





Deux grands santons de l'ami Jean Bouchet de Châteaurenard. Le tambourinaire remplace un du XIXe siècle volé il y a quelques années. L'Arlésienne offre la saladelle, la fleur emblématique de la Camargue.



Dernière édition par Michel le Mer 19 Fév - 11:30, édité 1 fois

Michel

Messages : 1820
Date d'inscription : 29/02/2008
Age : 52
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

crèche de saint-Paul de Mausole toujours à St-Remy

Message  Michel le Jeu 7 Jan - 21:18

Voici à présent quelques photo de la crèche de St-Paul de Mausole.

L'endroit est connu pour l'hôpital psychiatrique qui accueilli Vincent Van Gogh, le docteur Schweitzer, durant la première guerre mondiale, pas bon à l'époque d'être Alsacien, mais aussi pour son cloître et son église de style roman.
La crèche est abritée dans une chapelle latérale. On peut regretter que les santons anciens de style second Empire soient disposés dans un joyeux désordre au niveau du sol, sans tenir compte de la perspective. L'endroit est très sombre, il faut mettre une pièce dans le monnayeur. Les éclairages sont , par contre habilement dissimilés. Ici encore, santons de cire pour la Nativité placés en fond de décor.












Michel

Messages : 1820
Date d'inscription : 29/02/2008
Age : 52
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum