Crèches et nativités allemandes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Crèches et nativités allemandes

Message  Michel le Dim 13 Déc - 0:22

Bonsoir à tous,
Chacun doit s'affairer sur sa crèche. J'ai passé deux heures en forêt à récolter la mousse. Il y avait un petit degré. Mon pantalon est resté intact...Il me reste les 4 crèches d'église à monter.
Voici quelques clichés d'une autre petite exposition que j'ai réalisée avec des crèches (3 dimensions) et des nativités allemandes. Cela va vous changer des santons provençaux, cela montre qu'il y a d'autres traditions. J'en ai sorti environ 80 de ma collection. Je n'ai pas beaucoup de mérite: les plus anciens savent que j'ai travaillé des années à la frontière allemande et j'avais, et j'ai encore beaucoup de contacts avec les créchistes de ce pays. Du reste, j'ai trouvé pas mal de choses intéressantes sur les brocantes ces derniers temps. Les matériaux sont très divers, bois dans le sud, porcelaine, papier mâché et verre en Thuringe, cire en Souabe, j'ai essayé d'expliquer au mieux, mais au plus simple, les différentes techniques et je laisse à Chicouloun le soin de poster les photos. Ce ne sont pas des santons, j'espère que vous prendrez plaisir à les découvrir.
L'expo est visible jusqu'au 3 janvier les mercredis, samedis et dimanches de 14 à 18 h à l'ancienne gare de Chaudfontaine, petite cité thermale près de Liège. Des bandes dessinées sur le thème de Noël réalisées par un collaborateurs du journal Spirou et quelques-uns de ses élèves en graphisme à l'Académie agrémentent les murs de l'exposition.


Dernière édition par Michel le Sam 3 Sep - 13:23, édité 2 fois

Michel

Messages : 1820
Date d'inscription : 29/02/2008
Age : 52
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crèches et nativités allemandes

Message  chicouloun le Dim 13 Déc - 0:44


Berkalit, de Butzon & Bercker, Kevelaer, années '60. C'est une résine destinée à l'origine à imiter le bois.



Pyramides de feu des Monts Métallifères, Thuringe, ex-RDA. Cette région était avant la première guerre mondiale le premier pays exportateur de jouets en bois tournés. Les habitants s'étaient reconvertis depuis le XVIIIe siècle dans le travail du bois à domicile, dans la porcelaine et dans la verrerie car les mines de métaux (plomb, cuivre, zinc et argent)qui avaient fait la prospérité de la région s'étaient appauvries et n'étaient plus rentables. Entre-temps, chaque pyramide qui symbolise la lumière a retrouvé ses chandelles (absentes sur la photo). La plus haute fait 48 cm. La chaleur des bougies que je n'ai pas allumées en vitrine fait tourner les pales entraînant bergers anges et mages qui défilent autour de la Sainte-Famille. La région est aussi connue pour les casse-noix qui ont inspirés Tchaïkovski pour son ballet Casse-Noisette.
Au bas, la production de boules de Lauscha, également en Thuringe, première moitié du siècle passé.



Cimier
Verre clair soufflé à la lampe, à la volée, argenté,
Décoré de fil lyonnais et de chenilles où sont suspendues deux petites boules souflées,
Lauscha, Thuringe, début 20e siècle. Les 1ères boules y ont été soufflées vers 1850. Elles imitaient les fruits, pommes et noix qui décoraient traditionnellement le sapin. Dès 1880, elles sont exportées vers les Etats-Unis et partout en Europe. La verrerie existait dans la région depuis la fin du XVIe s. On y a créé dans les années 1830 les premières prothèses oculaires.



Boule de Noël avec Enfant Jésus
Boule soufflée à la lampe, argentée,rehaussée de vert, réflexe (partie renfoncée) décoré de fil lyonnais et d’un Enfant Jésus en celluloïd,
Lauscha, années ’20 ou ’30. Le celluloïd très inflammable a été interdit en 1959.


Dernière édition par chicouloun le Dim 13 Déc - 1:40, édité 1 fois
avatar
chicouloun

Messages : 910
Date d'inscription : 31/01/2008
Age : 53
Localisation : Miramas-en-Provence

http://provencecreches.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crèches et nativités allemandes

Message  chicouloun le Dim 13 Déc - 0:51


Nativité avec anges et enfants porcelaine blanche avec couverte, Firme Goebel, Rödental, Bavière,
fin des années’50


Crèche d'église, atelier mal déterminé, probablement Kevelaer, premier quart du XXe siècle. Cette ville de pélerinage centralisait un nombre important de figuristes, mouleurs en plâtre d'origine italienne qui seront bientôt suivis par des allemands. Le rétablissement du culte catholique aux Pays-Bas en 1853 et la proximité de la frontière vont favoriser son expansion. Ces modèles assez répandus dans la vallées du Rhin sont aussi connus avec des variantesdans le catalogue de Raffl qui sera à Paris à partir de 1857, un des grands meneurs de la tradition de ce qui est appelé improprement le st-sulpice. On désigne le courant sous le nom de Nazaréen en Allemagne. Il rappelle la vogue orientaliste du XIXe siècle. Les plus hauts personnages ont 40-45 cm.


Ces personnages trouvés sur une brocante, étaient dans un état désastreux, je les ai restaurés entièrement en essayant, le plus possible de ne pas les repeindre.


Un peu de bois sculpté en passant en Bavière. Création de Walter LINDENMAYR, Neusäß (Augsbourg-Bavière),
Il ne crée jamais l'enfant-Jésus fait en cire ou en bois. Celui sur le cliché est de la firme Lang (Oberammergau).


Dernière édition par chicouloun le Dim 13 Déc - 1:46, édité 1 fois
avatar
chicouloun

Messages : 910
Date d'inscription : 31/01/2008
Age : 53
Localisation : Miramas-en-Provence

http://provencecreches.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crèches et nativités allemandes

Message  bernard le Dim 13 Déc - 1:00

encore de trés belle piéces que de simpliciter vraiment manifique,j'adore
je crois que les santons en eux meme doit etre le centre de la créche NON ????????
avatar
bernard

Messages : 704
Date d'inscription : 05/03/2008
Age : 28
Localisation : creuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crèches et nativités allemandes

Message  chicouloun le Dim 13 Déc - 1:08


Crèche firme Rudolf Apel, Oberlind, région de Sonneberg, Thuringe, vers 1900.
Papier mâché peint à la colle. L'atelier a été créé dans les années 1850. Et étoile de la crèche, décoration pour l’arbre de Noël,
Papier doré et soie de verre incolore partiellement teinte en vert, Lauscha vers 1900-1920.



Autre crèche en papier mâché de la firme Marolin qui existe toujours. Elle a été fondée en 1900 à Steinach en Thuringe. La fabrication des crèches a été interdite par le pouvoir communiste en 1972. La manufacture a produit des animaux et des personnages de contes. Elle a repris en 1990 après la chute du mur de Berlin. Cette crèche date des années '20. Les couleurs ne sont pas totalement celles des figurines actuelles. L'étable est typique des crèches de Thuringe. Elle est un peu plus récente.



Crèche de Georg et Stefanie Peltner, Höhr-Grenzhausen, 1990-2005
Grès au sel, motifs décoratifs exécutés à la corne et à l’éponge.
Nous sommes ici dans la région de Coblence au pays des potiers et du grès au sel, technique que l'ont retrouve en Alsace et à Laroche en Belgique avec des grès vernis par la projection centaines de kilos de sel dans des fours de la taille d'une pièce d'habitation chauffés à 1300°. Le sel se transforme en gaz et une pellicule se dépose sur les poteries entreposées. La décoration est faite après une première cuisson normale avec des engobes. On utilise une corne de boeuf trouée à son extrémité et bouchée d'une plume d'oiseau qui permet de régler le débit du liquide. On utilisait déjà ce type de décoration à l'époque romaine. La technique de l'éponge, les motifs plus large est réalisée avec un type d'éponge pêché dans le golfe d'Arabie. On peut y découper des motifs au couteau. J'ai acheté à l'époque les modèles réalisés sur une quinzaine d'années. Ils gardent toujours des échantillons. L'ange de gauche, un bougeoir, n'a pas encore subi de cuisson à grès, il est donc mat.



« Voyez la joie des enfants »
Terre cuite originale de Julia-Emmi Limpke, Bonn (Bad Godesberg), 2000
Cette artiste allemande a notamment créé la série Nina et Marco pour la fabrique de porcelaine Goebel. Elle est mondialement connue. Nous sommes amis depuis de longues années. Le groupe qui figure sur la photo fait 35 cm de haut. Nous avons fait un échange, je lui ai fait des santons.


Pour terniner, une lithophanie. C'est un relief en porcelaine dure sans couverte, c'est à dire que vu à travers une source lumineuse, cela donne ceci...


Ce qui est quand même beaucoup plus intéressant. Le procédé a été breveté en 1826 par un français, le baron de Bourgoing. Lors d'un séjour diplomatique en Allemagne, il avait sans doute admiré cette utilisation intéressante de la translucidité de la porcelaine. Il chargea un ami, Alexis du Tremblay, d’exploiter cette technique pour son compte en Saxe. Art de graveur, la lithophanie, littéralement "manifestation dans la pierre" requiert une technique coûteuse qui permet d’obtenir des objets d’un grand raffinement.
Plus tard, au XXe s., Limoges en a réalisé également. Les sujets religieux sont rares. Cette adoration des bergers porte l'estampille de la manufacture de Plauen et date de 1850-60 environ. On retrouve ce principe au fond des bols de saké avec des motifs nettement moins...catholiques Embarassed .
avatar
chicouloun

Messages : 910
Date d'inscription : 31/01/2008
Age : 53
Localisation : Miramas-en-Provence

http://provencecreches.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crèches et nativités allemandes

Message  Cintu-Philippe le Dim 13 Déc - 2:22

Merci de me faire découvrir ,un autre style de culture de la crèche.
avatar
Cintu-Philippe

Messages : 511
Date d'inscription : 31/01/2008
Age : 51
Localisation : Bastia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crèches et nativités allemandes

Message  bernard le Dim 13 Déc - 2:53

Les deux dernieres photos sont à couper le souffle
merci de ne faire découvrire de si beaux sujets
avatar
bernard

Messages : 704
Date d'inscription : 05/03/2008
Age : 28
Localisation : creuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crèches et nativités allemandes

Message  Michel le Dim 13 Déc - 3:06

En fait, la porcelaine laisse passer la lumière. Les partie les plus claires font moins d'un mm d'épaisseur. Les plus épaisses 4 ou 5. Dans la réalité, cette pièce a la taille d'une carte postale. Je pense que les sujets originaux étaient réalisés en cire qui peut avoir cette translucidité et on faisait dessus un moule en plâtre. Tout est dans la nuance. C'est aussi de cette région que provenaient les premières fèves des rois en porcelaine tendre (en réalité un mélange à base de poudre de verre sans kaolin). Il s'agissait d'objets de bimbeloterie dont le commerce a cessé avant la guerre de 14.

Michel

Messages : 1820
Date d'inscription : 29/02/2008
Age : 52
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crèches et nativités allemandes

Message  bartoumiou le Dim 13 Déc - 17:13

une fois michel nous réjouit les mirettes!!!
grand merci

bartoumiou

Messages : 723
Date d'inscription : 01/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crèches et nativités allemandes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum