le comtat venaissin

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le comtat venaissin

Message  thalie le Mar 20 Mai - 19:06

Voici pour démarrer une carte du ministére de la culture : celle ci à le mérite de vous indiquer la limite de cette provence comtadine. Cela correspond à une bonne parti du département du Vaucluse. Le petit défaut de cette carte c'est qu'elle exclu les villes de Tulette, Saint Maurice sur Aygues qui faisaient partie du comtat avant la Révolution.
Ce morceau de Provence a son histoire liée à celle des Papes car Province du légats de Rome jusqu'en 1792, et à celle des juifs de Provence car on y trouve les trois plus vieilles synagogues de Provence : Carpentras, Avignon et Cavaillon.
avatar
thalie

Messages : 433
Date d'inscription : 30/01/2008
Age : 45
Localisation : comtat venaissin valréas cavaillon

Revenir en haut Aller en bas

Re: le comtat venaissin

Message  thalie le Mar 20 Mai - 19:22

voici le lien de la ville de Cavaillon concernant la synagogue.http://www.cavaillon.com/015b_synagogue.html

Le Comtat venaissin est en perte de vitesse concernant les mouvements folkloriques, en rapport à la Basse Provence ou au Pays d' Arles. Il n'y a pas eu d'influence "mistralienne" dans le comtat. Vous ne trouverez pas de grandes manifestations tel que vous celle de la reine d'Arles ou les fêtes de la virginenco.
Le comtat est la terre des corso aux chars fleuris, dés le mois de Mars vous pouvez voir et admirer le travail de bénévoles pour réaliser les chars.
Le folklore, le vrai pas celui des touristes, se fait rare hormis au cours de quelques fêtes votives, messe de Noël ....

Le costume comtadin est trés différent de celui de l'arlésienne je vous invite à venir consulter mon blog sur le sujet : http://escandihado.canalblog.com

Notre terre abrite de grands santonniers dont Canut et de magnifique crèche de noël tel que celle de lou Ravi à Saint Saturnin les avignons.



Voici une petite présentation de cette Provence Comtadine. J'essayerai de venir vous faire part des manifestations interressantes dés que j'ai un petit moment.

A bientôt sur les routes du comtat ....
avatar
thalie

Messages : 433
Date d'inscription : 30/01/2008
Age : 45
Localisation : comtat venaissin valréas cavaillon

Revenir en haut Aller en bas

Re: le comtat venaissin

Message  bernard le Mar 20 Mai - 21:03

merci thalie de tout ses renseignements fort utile
avec toute mon amitié
avatar
bernard

Messages : 704
Date d'inscription : 05/03/2008
Age : 29
Localisation : creuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: le comtat venaissin

Message  Daniel le Sam 24 Mai - 1:00

Séguret, les villages autour du Ventoux et les dentelles de Monmirail, voilà pour moi le coeur battant de la Provence que j'aime. Il faut aller à Noël visiter la crèche de l'église de séguret à défaut d'assister au mystère de sbergers. Il faut visiter aussi le salon des crèches et santons dans la chapelle St Thècle, c'est là où je trouve le plus d'authenticité dans le respect de la vraie tradition calendale, sans concession pour le folklore touristique. Arles et la Camargue, c'est la Provence oui mais c'est autre chose, c'est à part tellement c'est fort, la Camargue, c'est à part, elle est unique et elle déborde vers chez nous en Languedoc dans le pays des étangs et des marais.

Daniel
Admin

Messages : 1111
Date d'inscription : 28/01/2008
Localisation : Beaulieu dans l'Hérault mais tout près du Gard !

http://lousantonejaire.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

musée drappier

Message  thalie le Mer 11 Juin - 19:45

le conservatoire du costume comtadin organise ses portes ouvertes ce week end, voici l'affiche : ouverture de 10h à 18 heures samedi et dimanche dans les locaux de la maison drappier à Pernes les fontaines dans le Vaucluse, la ville vaut le détour si vous avez besoin d'inspiration pour réaliser une fontaine, plus de 20 dans la ville.
avatar
thalie

Messages : 433
Date d'inscription : 30/01/2008
Age : 45
Localisation : comtat venaissin valréas cavaillon

Revenir en haut Aller en bas

Re: le comtat venaissin

Message  Invité le Mer 11 Juin - 20:50

Comme j'aimerai voir çà, un peu loin hélas, peut-être quelqu'un fera des photos pour consoler tous les intéressés qui ne pourront pas faire le déplacement..........

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pernes les fontaines

Message  thalie le Lun 1 Sep - 11:03

A l'occasion des journées du patrimoine, la ville de pernes les fontaines organise pernes d'antan. La ville se transforme en un village provençal de la fin du XIX ème. Il ne faut pas rater cela si on est amoureux de vieux métiers et autre scéne aujourd'hui disparu. Il s'agit d'une manifestation qui se produit tous les 4 ans. Cela peut nous éclairer sur certaines scénes que nous aimons reproduire dans nos crèches.
avatar
thalie

Messages : 433
Date d'inscription : 30/01/2008
Age : 45
Localisation : comtat venaissin valréas cavaillon

Revenir en haut Aller en bas

Re: le comtat venaissin

Message  Daniel le Mar 2 Sep - 0:47

Bonjour Thalie.
Tu peux nous donner plus de détails, le programme, la date.
merci.

Daniel
Admin

Messages : 1111
Date d'inscription : 28/01/2008
Localisation : Beaulieu dans l'Hérault mais tout près du Gard !

http://lousantonejaire.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le comtat venaissin

Message  thalie le Mar 2 Sep - 15:33

voici l'affiche :
voici l'adresse pour le programme : http://www.ville-pernes-les-fontaines.fr/fichiers/programme_patrimoine_2008.pdf
avatar
thalie

Messages : 433
Date d'inscription : 30/01/2008
Age : 45
Localisation : comtat venaissin valréas cavaillon

Revenir en haut Aller en bas

Re: le comtat venaissin

Message  Lucien le Mar 2 Sep - 19:38

avatar
Lucien

Messages : 1072
Date d'inscription : 04/02/2008
Age : 70
Localisation : Gilly sur Isère près d'Albertville, Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: le comtat venaissin

Message  Invité le Mer 3 Sep - 11:14

Tout d'abord un petit coucou à Thalie, j'ai aMSN qui ne fonctionne plus depuis des mois, il faudrait que je m'en occupe tout de même.
Nous ferons partis de la fête si toutefois les vendanges ne nous jouent pas des tours, genre rentrer en urgence la récolte pour x raisons, croisons les doigts.
Est-ce qu'Escandihado y sera ? il me semble avoir vu ton groupe en photo sur le lien du programme (La farandoulo), mais je n'en suis pas sûre.
Vais-je enfin rencontrer Thalie ou d'autres personnes ? j'en serais ravie..............
Alors peut-être à bientôt............

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le comtat venaissin

Message  Daniel le Mer 3 Sep - 22:24

je me suis permis de copier l'affiche :



[img][/img]

Daniel
Admin

Messages : 1111
Date d'inscription : 28/01/2008
Localisation : Beaulieu dans l'Hérault mais tout près du Gard !

http://lousantonejaire.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le comtat venaissin

Message  thalie le Jeu 4 Sep - 10:36

l'escandihado n'y sera pas, mais je pense y faire un tour en famille, je ne sais pas encore à quel jour.
avatar
thalie

Messages : 433
Date d'inscription : 30/01/2008
Age : 45
Localisation : comtat venaissin valréas cavaillon

Revenir en haut Aller en bas

Re: le comtat venaissin

Message  louravi le Jeu 4 Sep - 22:18

Merci à Thalie de parler de cette manifestation que je ne rate jamais tant elle est intéressante, tous les habitants participent,on se croirait vraiment cent ans en arrière. Il faut une grosse journée pour tout voir et encore ...
C'est à cette occasion que j'avais repéré un cardeur à laine pour faire celui de la crèche de l'église.
Il y a 4 ans dans l'église ND de Nazareth, ils avaient exposé leur très belle collection d'enfant Jésus en cire. Il y en avait au moins 5 ou 6 il me semble. J'espère qu'ils renouvelleront cette exposition.
Le fait que la manifestation ne soit que tous les 4 ans, donne encore plus envie de ne pas la rater.
Bonne visite à ceux qui pourront y venir.
avatar
louravi

Messages : 1339
Date d'inscription : 01/02/2008
Age : 68
Localisation : St Saturnin les Avignon

http://crechesaintsaturnin.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le Comtat Venaissin ?

Message  Vaurias le Dim 9 Mai - 16:53

Effectivement le Comtat Venaissin est loin d'être une représentation de la provence, comme le sont diverses associations plus bas ou plus haut dans les Alpes. Mais nous y remédions et ce, grâce au Conservatoire du Costume Comtadin de Pernes les Fontaines depuis plus de 5 ans. Le costume authentique , présentait par ces dames du Conservatoire se doit de poursuivre sa présentation. C'est ce que nous avons fait en cette année 2010, dans l'Enclave des Papes (Haut Comtat). Car dans ce lieu, bien des gens avaient perdu le visuel sur ce costume au vu de certains groupes folklorique qui montraient autres choses en tissus. http://www.valreasenclaveprovence.com/
avatar
Vaurias

Messages : 10
Date d'inscription : 24/03/2009
Age : 63
Localisation : Valréas Vse

http://www.valreasenclaveprovence.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le comtat venaissin

Message  thalie le Jeu 20 Mai - 11:53

Il fallait bien un petit post sur les comtadines pour que je sorte de ma réserve. Vaurias a écrit "Car dans ce lieu, bien des gens avaient perdu le visuel sur ce costume au vu de certains groupes folklorique qui montraient autres choses en tissus." Il est vrai que les comtadines de Valréas qui n'était pas un groupe folklorique mais seulement des enfants que l'on a habillé pour distribuer des fleurs de Lavande au public ( touristes). Il y avait une harmonie dans les costumes, une image plus réelle, respect des pièces du costume,camisole, corset, jupe, bas blanc, fichus, jupes, que certaines tenues que l'on peut voir dans des fêtes dites provençales. Je rends hommage à Jeanine qui pendant des années à habiller à ses frais les jeunes comtadines du Corso de la lavande. Car c'est d'elle que Vaurias parle. Ce n'était peut être pas le respect du bon costume au bon âge, mais c'était fait avec un véritable amour de la tradition. Il est vrai que le groupe actuel de Valréas est tout jeune et à envie de réussir ce qu'il entreprend . C'est facile de tirer sur les groupes folkloriques qui ne respecte pas le costume, mais on oublie bien souvent que un groupe danse et qu'un costume authentique n'est pas idéal pour les entrechats et autre pas de bourrées.
Pour la diffusion du costume, Vaurias je pense que le conservatoire devrait démocratiser son savoir et le diffuser encore plus largement au public en proposant des patrons gratuits à toutes les couturières des groupes folkloriques comtadins et non pas une inscription au conservatoire, si on veut le costume, car cela éviterait des erreurs, car nous utilisons toute le livre du costume de la rode qui possède des planches de patrons et qui est surtout celui de Basse Provence. Il y aurait beaucoup moins d'erreur de coiffe...

Nous avons face à nous un costume qui est célébré dans toutes la Provence car plus médiatique, les membres du Forum savent que je peux être très volubile à ce sujet, et nous responsable d'associations comtadines nous ne sommes pas capable de faire passer l'information au delà du Rhône et de la Durance.

Pour conclure j'ai commencé mon parcours de comtadine à Valréas , en me déguisant pour les gens du conservatoire, pour moi en portant fièrement le costume de comtadine. Je n'ai pas renié ainsi mes origines paternelles car lors de ces sorties je pensais à une de mes aïeules Césarine Constant que j'ai toujours vu sur les photos en comtadine.
Je porte aujourd'hui encore le costume , Je le porterai fièrement cette été à Bolzano en Italie dans un rassemblement européens 200 groupes folkloriques seront présents. Un seul groupe comtadin et trois arlésiens dont mes amis de l'étoile de l'avenir ... lol.

Cher Vaurias nous nous sommes rencontrés lors de l'exposition du costume , j'ai largement diffusé l'info car pour moi le Comtat doit sortir de sa torpeur. Mais je pense qu'il serait temps d'arrêter de reprocher au groupe folklorique de ne pas faire ce qu'il faut pour la diffusion du costume, car nous sommes les meilleurs ambassadeurs de notre Provence au delà de nos frontières, et si le conservatoire trouve qu'un costume n'est pas comme il faut, elles n'ont cas prendre gentiment contact avec les responsables du groupes et venir les aider à faire leur tenue, sans dépenser trop d'argent , car nous ne vivons que de très petites subventions. et en utilisant des machines à coudre, on est au XXI ème siècle.



Dernière édition par thalie le Mer 1 Sep - 19:37, édité 1 fois
avatar
thalie

Messages : 433
Date d'inscription : 30/01/2008
Age : 45
Localisation : comtat venaissin valréas cavaillon

Revenir en haut Aller en bas

Re: le comtat venaissin

Message  Vaurias le Jeu 20 Mai - 16:01

Si par mon message, j'ai vexé je vous prie de m'excuser. Mais faut-il se taire pour autant. En réponse voilà ci-dessous, plusieurs articles que j'avais mis en ligne sur l'association le Drapeau de Provence. A écrire :

"Mais je pense qu'il serait temps d'arrêter de reprocher au groupe folklorique de ne pas faire ce qu'il faut pour la diffusion du costume, car nous sommes les meilleurs ambassadeurs de notre Provence au delà de nos frontières, et si le conservatoire trouve qu'un costume n'est pas comme il faut, elles n'ont cas prendre gentiment contact avec les responsables du groupes et venir les aider à faire leur tenue, sans dépenser trop d'argent , car nous ne vivons que de très petites subventions. et en utilisant des machines à coudre, on est au XXI ème siècle.

Je ne reproche pas dans l'ensemble aux groupes folkloriques (la preuve , nous avions fait venir pour l'exposition les Peintre Provençaux, le groupe folklorique de Vaison), mais à certaines personnes qui sont attachées à un groupe ou qui s'initient seules dans la représentation d'un groupe soit disant "traditionnel". Effectivement les groupes folkloriques ont une part de représentation pour notre Provence, mais loin de montrer la réalité des costumes portés par nos aïeuls. Des associations sont là pour confirmer l'authenticité de ces costumes, par des défilés, comme à Trets ou Pernes les Fontaines ou cette exposition récemment dans l'Enclave.
Faut-il que les personnes qui se sentent visées, ne se disent pas porter "le vrai costume de Provence", comme on le voit écrit dans certains journaux.
Avant de lire les articles ci-dessous, sachez que nous avons essayé de nous rapprocher de cette association, sans succés.

Le Drapeau flotte sur l’Enclave des Papes !

extrait article du 13.02.2006
Le Drapeau de Provence
Capitale de l’Enclave de Papes, Valréas prolonge depuis des décennies la tradition provençale
Tout dernièrement ce pays formé du terroir de l’Enclave et de la Drôme a été nommé l’Autre Provence.
Une œuvre provençale dans un tableau de Maître, des couleurs et des senteurs diverses, lavande par ces prés fleuris, jaune par ces champs de Tournesol ou de blé, verdâtre de ces vignes à l’infini, et pour parfaire ce tableau, nous ajoutons une touche d’un son de fond , en ouvrant nos esgourdes, nous entendons ce bruit sensationnel des cigales qui de leurs ailes frémissantes, le jour nous assourdi , et le chant du grillon dans la nuit qui nous assoupi, comment ne pouvons nous pas nous intégrer, Provençales et Provençaux dans ce tableau de Maître, souvenirs d’un héritage de Mistral et de Pagnol.
A la cavalcade des chars fleuris de 1936 à Valréas était déjà présent un groupe de comtadines. Depuis plus de 30 ans Jeannine Pommier, fidèle provençale poursuit cette œuvre de mémoire de notre passé en impliquant dans le groupe, la danse.
Ces deux dernières années elle s’entoure d’une équipe de jeunes très attentionnés par la continuité de ce groupe formé à ce jour de très jeunes Comtadines mais également de Comtadins.
Depuis le début de cette année 2005, les membres participants aux diverses cérémonies et festivités se sont officiellement déclarés en association d’un groupe Folklorique appelé Le Drapeau de Provence


------------------
Alors que nous nous étions fidèlement engagés à soutenir une association qui se devait de perdurer la tradition provençale, par ses costumes, ses musiques, ses danses, en conclusion les traditions de notre passé, nous sommes aujourd’hui déçus de voir que malgré la présence de nombreux enfants, encouragés par leurs parents, les festivités ne se déroulent pas dans le contexte qui devrait se faire par des responsables d’une telle association.
L’Enclave se devait de poursuivre ce petit groupe folklorique, ce qu’une personne seule avait entreprit depuis plus de trente ans, dans la quiétude de maintenir une homogénéité avec les différents groupes provençaux qui se situent dans notre belle région. On ne peut s’enquérir de richesse du passé, seulement par une nomination à la tête d’un bureau associatif. La tradition est dans nos cœurs et tous celles et ceux qui s’investissent dans ce sens, ne peuvent espérer de trouver quelque chose de parfait et surtout à améliorer autant que possible dans la réalité du sujet présenté, avec même si parfois c’est difficile à mettre en place, le petit plus qui ne choquera pas les yeux de celles et ceux qui sont très attachés à la Tradition.
S’investir dans une association demande beaucoup de soi et on ne peut s’y dérober, si l’on ne veut pas que d’autres soient déçus.
Nous faisons allusion, suite à des personnes qui nous ont fait la remarque de la présentation de ce groupe à la Foire des métiers, par les photographies reproduites sur un journal local, de voir le manque de soin, sur la tenue (taillole mal mise,fichu noué, bérets mal placé) ainsi que lors de la foire de Grillon ou il n’y avait aucun responsable de cette association au début, pour accueillir les enfants n’ayant pour certains pas les ustensiles (seaux tambourin et paniers, tenues négligées) des détails mais qui n’ont plus leur charme quand il s’agit de groupes qui veulent redonner un sens à nos costumes d’antan.
Des voix vont s’élever sur nos remarques, n’encourageant pas le volontariat, mais comme je le dis plus haut, faut-il encore s’investir sérieusement et ne pas rechigner les conseils qui leurs sont apporter par des gens bénévoles eux aussi et qui s’engagent dans le prolongement de cette tradition. Souhaitons un sursaut et une poursuite de ce groupe pour acquérir si possible les richesses diversifiées dans la tradition provençale.
Concours de biscuits provençaux

Souvenons-nous du Premier Concours de biscuits provençaux organisé à l’occasion du Corso de la Lavande à Valréas en août 2007. Nous nous étions insurgés à juste titre du premier prix qui avait été décerné pour la confection de madeleines (Confectionnées à Commercy et non en Provence).
Nous sommes heureux d’apprendre par le journal quotidien Vaucluse Matin, que notre appel a été entendu, même si les auteurs de ce « sacrilège passé », ne voulaient en entendre parler. La preuve est là. Nous n'attendons pas des remerciements, nous sommes humbles.
Extrait du DL du 02/08/2008
(…)Le concours de biscuits provençaux est gratuit et ouvert à tous. Pour participer au concours de biscuits provençaux, il sera possible de confectionner, en dix échantillons minimum, des biscuits provençaux : bâtons de figue, macarons, brassados, navettes, chouquettes, oreillettes, croquants ou croquettes, petits croissants aux pignons, croustillants ou sablés à la lavande et petits gâteaux d'anis.(…)
Et ce n’est pas les escarmouches continuelles sans raisons d’être de certaines personnes, qui vont nous provençaux de cœur et de terre, nous faire baisser la garde sur les us et coutumes de notre chère Provence.

Je ne parle pas le dialecte du "Pays", mais je le respecte, comme je respecte ceux qui le défendent. Alors je pense que pour le costume, çà va de soi.
Cordialement Michel REBOUL
avatar
Vaurias

Messages : 10
Date d'inscription : 24/03/2009
Age : 63
Localisation : Valréas Vse

http://www.valreasenclaveprovence.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le comtat venaissin

Message  tartarin le Jeu 27 Mai - 9:14

Ce genre de discussion est stérile.
Le problème est encore ancien et discuté depuis si longtemps que ce soit sur le costume, les traditions, la musique, la langue, et même les santons ! Very Happy

Le folklore, c’est comme la cuisine ou la peinture :
Il y a des grands chefs qui ont mis une vie pour faire ce qu’ils font.
Concernant la peinture, un journaliste, demandant à Picasso de lui montrer comment on dessinait, le voit crayonner 5 minutes une splendide esquisse et se la fait offrir … Le journaliste lui demande s’il comprend qu’il peut revendre ce cadeau plus de 5000 francs, et lui dit que 5000 francs en 5 minutes, c’est rentable ! Picasso lui répond : « Il ne m’a pas fallu 5 minutes mais toute une vie pour dessiner cela ! »

Il y a l’amateur éclairé qui essaie de faire de bons plats et s’approche de la grande qualité,

Il y a la gentille dame qui fait de la bonne cuisine de grand-mère, avec amour, mais des plats durs à digérer.

Et puis … il y a le nul en cuisine qui est persuadé que sa bouffe est correcte du moment qu’il y a mis tout son amour et son coeur pour le faire … mais c’est dégueux !
Alors soit on est habitué à manger de la merde depuis l’enfance et on se régale,
soit c’est un ami, et on avale en simulant l’extase,
soit on vomit en s’excusant,
soit on lui dit que c’est dégueux (et on lui offre des cours de cuisine).

Le problème est que les mauvais cuisiniers se voient souvent meilleurs que ce qu’ils sont.
La garantie de faire du bon travail, est de se remettre en cause et essayer de s’améliorer en entendant les remarques, sinon on fait de la cagade.
avatar
tartarin

Messages : 64
Date d'inscription : 10/01/2010
Localisation : Tarascon

Revenir en haut Aller en bas

Re: le comtat venaissin

Message  chicouloun le Jeu 27 Mai - 9:42

Bravo pour cette initiative.
J'en profite pour vous demander si vous n'auriez pas un patron de costume homme de l'époque 1860. (veste - gilet - chemise)

.
comme celui-ci.

Impossible à trouver !!!
Avant cette date , oui . MAis là ....
Merci d'avance

J'en profite pour mettre votre site dans les liens favoris de mon blog
avatar
chicouloun

Messages : 910
Date d'inscription : 31/01/2008
Age : 53
Localisation : Miramas-en-Provence

http://provencecreches.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le comtat venaissin

Message  Vaurias le Jeu 27 Mai - 9:52

Vu sur cet angle, il n'y a pas lieu de poursuivre la défense de notre identité provençale. Moi je ne ris pas et persiste et signe à faire savoir que notre passé à une valeur et ne peut-être comparé à un Picasso (que je déteste, vu que çà ne ressemble à rien, comme beaucoup de choses en Provence). Folklore, tradition, authenticité ont tous les trois leur place, faut-il rester dans sa place respective . Sinon où va t'on ?
En ce qui concerne la bonne bouffe ou la mal bouffe, il y a de quoi discuter derrière les fourneaux. Nul n'est parfait en son genre, faut-il ne pas rejeter les personnes qui osent faire et qui offrent leurs services, sans pour autant être des Maîtres dans l'Art;
La critique est facile , comme on dit, peinture, sculpture , couture....., mais comme vous dites si bien faisons attention aux remarques, même si parfois elles blessent. L'âge vous apprends à vivre au fil du temps qui passe. Ne refusons pas les conseils des anciens, comme nous ne refusons pas l'aide des jeunes.
avatar
Vaurias

Messages : 10
Date d'inscription : 24/03/2009
Age : 63
Localisation : Valréas Vse

http://www.valreasenclaveprovence.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le comtat venaissin

Message  papet le Sam 29 Mai - 17:51

[.
J'en profite pour vous demander si vous n'auriez pas un patron de costume homme de l'époque 1860. (veste - gilet - chemise)

" lou vesti prouvençau " donne pas mal d'informations... ouvrage paru en 1980 de Simone et Estelle Nougier editeur elles- memes je n'ai pas l'adresse!
avatar
papet

Messages : 110
Date d'inscription : 17/04/2008
Localisation : 13910 Maillane

Revenir en haut Aller en bas

Re: le comtat venaissin

Message  chicouloun le Sam 29 Mai - 18:55

Merci papet,
j'ai le livre mais ce n'est pas la bonne époque.
Merci tout de même.
avatar
chicouloun

Messages : 910
Date d'inscription : 31/01/2008
Age : 53
Localisation : Miramas-en-Provence

http://provencecreches.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le comtat venaissin

Message  Michel le Dim 30 Mai - 13:24

Sans remettre de l'huile sur le feu, en essayant de ne froisser personne, je vais essayer d'apporter ma petite collaboration à l'édifice. Je fais de la recherche sur les costumes depuis l'adolescence donc une petite trentaine d'années et l'expérience m'a démontré à l'examen des pièces anciennes que ces costumes reposent sur un fonds commun, mais sont loin d'être des uniformes. Il y a des règles à respecter, il faut éviter de porter bijoux lunettes, chaussures ou bijoux modernes. Il faut parfois adapter ces costumes à la danse. Bcp de vêtements étaient réalisés à domicile ou par des couturières qui avaient leur manière de travailler. Les machines à coudre apparaissent au salon de 1855. On commence à montrer les piqûres mécaniques ostensiblement, l'emploi de la machine ne se généralise pas de suite. Les costumes avaient également des variantes en fonction des villages (cela a été démontré notamment pour le costume d'Arles par les recherches de Remi Venture), de la morphologie ou de la coquetterie de la personne. Les patrons du Rode ont le mérite d'exister, mais ils contribuent finalement à créér un stéréotype, une vérité absolue et définitive dont Thalie est parfois la fashion victim. On trouve le même problème dans la littérature santonnière dont les auteurs se recopient l'un l'autre avec peu d'esprit critique et contribuent à véhiculer des idées erronées.
La reconstitution d'un costume, même à partir de pièces authentiques disparates demeure toujours une interprétation, et pas une vérité absolue. On reconstruit le monument à sa manière Il en va de même pour une pièce musicale comme le souligne Tartarin. A partir d'une partition, le musicien y inscrit sa vision et sa sensibilité. Quant au choix des tissus, beaucoup sont imprimés en dehors de la Provence, on pense à l'Alsace, à Jouy en Josas. J'ai retrouvé dans les tissus wallons des étoffes identiques à celles anciennes ramenées de Provence.
En résumé, vous avez une passion et des centres d'intérêts communs. Essayez de comparer vos sources, de comprendre pourquoi un réagit ou interprète d'une manière, l'autre d'une autre et chacun en sortira gagnant.
Concernant le Picasso, dire que cela ne ressemble à rien est plutôt réducteur. Cela s'inscrit dans une démarche et un cheminement, le cubisme montre une simultanéité et un mouvement qui échappent à notre entendement visuel. Cela a un sens que l'on apprécie ou pas. On entre dans une perception (je ne parlerais même pas de goût) qui devient purement subjective.

Michel

Messages : 1824
Date d'inscription : 29/02/2008
Age : 52
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: le comtat venaissin

Message  Vaurias le Lun 31 Mai - 16:43



Il était une Foire....à Grillon
[/url][/img]



Ah! Ces bêtes que de la tendresse.
avatar
Vaurias

Messages : 10
Date d'inscription : 24/03/2009
Age : 63
Localisation : Valréas Vse

http://www.valreasenclaveprovence.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le comtat venaissin

Message  thalie le Jeu 10 Juin - 13:43

Bonjour, Chicouloun
voici une référence pour trouver des patrons de costumes d'homme 1860 , tu vas dans les merceries et tu cherches les patrons vogues, ou buttérick, simplicity, il te faut prendre la gamme history civil war, car la guerre de sécession a eu lieu de 1861 à 1865, et les américains font des patrons trés bien conçus, certains ont besoin d'une petite retouche pour coller un peu plus au modèle provençal.

merci Michel pour ton recadrage, la seule chose que je déplore c'est le stéréotype , les sources exploitables pour réaliser un costume sont faibles. La diffusion des patrons comme le veut Chicouloun, se fait dans un cercle fermé, ce qui ne savent pas coudre sont souvent condamner à faire du n'importe quoi.
J'ai créé il y a peu un site pour ceux qui souhaitent s'habiller : vestiprouvençau.
avatar
thalie

Messages : 433
Date d'inscription : 30/01/2008
Age : 45
Localisation : comtat venaissin valréas cavaillon

Revenir en haut Aller en bas

Re: le comtat venaissin

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum